Sélection de la langue

Recherche


Coûts d'ArriveCAN

Contexte

Pendant la pandémie, ArriveCAN a été un outil efficace et nécessaire pour recueillir les informations sanitaires obligatoires tout en facilitant les déplacements. Les voyageurs ont gagné environ 5 minutes dans la file d'attente chaque fois qu'ils ont traversé la frontière en utilisant l'application, par rapport au temps qu'il aurait fallu si les agents avaient dû poser toutes les questions de santé et examiner les documents des voyageurs.

L'application a été téléchargée plus de 18 millions de fois et a servi à plus de 60 millions de voyageurs.

L'application est maintenant un outil facultatif pour les voyageurs qui veulent accélérer leur expérience à la frontière. La fonction Déclaration faite à l'avance de l'application peut être utilisée pour faire votre déclaration de douane et d'immigration à l'avance et gagner du temps dans les aéroports participants.

Coûts d'ArriveCAN (dépenses réelles)

Du au , 55 millions de dollars ont été dépensés pour faire respecter les mesures de santé publique à l'aide d'ArriveCAN. Le montant prévu était de 54 millions de dollars.

  • 8,6 millions de dollars pour plus de 70 lancements de l'application et du site Web au cours des 2,5 dernières années, pour répondre à l'évolution des règles de santé publique. Développement et soutien de 3 versions de l'application : une pour les iPhones, une pour les appareils Android et un site Web pour les utilisateurs sans téléphone intelligent. Ce montant comprend 80 000 dollars pour créer la version initiale d'ArriveCAN sur Android et iOS.
    • Prévision budgétaire : 8,9 millions de dollars
  • 6,1 millions de dollars pour le centre d'appels de Service Canada qui a répondu, au nom de de l'Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) et de l'ASFC, aux appels et aux courriels des voyageurs sur les mesures sanitaires liées à la COVID.
    • Prévision budgétaire : 7,5 millions de dollars
  • 7,9 millions de dollars pour la gestion des données nécessaires pour que l'ASPC et l'ASFC puissent recueillir des données, faire des rapports, surveiller et assurer le respect des mesures frontalières liées à la COVID.
    • Prévision budgétaire : 5,2 millions de dollars
  • 1,8 millions de dollars en coûts indirects associés aux paiements à Services partagés Canada (SPC) et à Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) pour des activités internes liées au projet et pour les prestations des employés, les mesures d'adaptation et les paiements à SPC.
    • Prévision budgétaire : 4,9 millions de dollars
  • 4,9 millions de dollars pour le développement de la preuve de vaccination numérique afin d'authentifier et vérifier en temps réel, à l'aide de la carte de santé SMART, la preuve de vaccination du voyageur délivrée par les provinces et les territoires, ainsi que par les organismes internationaux.
    • Prévision budgétaire : 4,6 millions de dollars
  • 6,4 millions de dollars pour le stockage de données et les services en nuage pour 18 millions de téléchargements et 60 millions de voyageurs en 2,5 ans.
    • Prévision budgétaire : 4,6 millions de dollars
  • 5,4 millions de dollars pour le soutien informatique afin de fournir l'assistance technique au centre d'appels pour les compagnies aériennes, les aéroports et les voyageurs pour l'application.
    • Prévision budgétaire : 4,5 millions de dollars
  • 4,4 millions de dollars pour l'intégration d'information d'ArriveCAN avec d'autres systèmes de l'ASFC qui ont été construits, modifiés et maintenus pour soutenir les mesures sanitaires à la frontière avec des liens en temps réel avec les systèmes administratifs centraux aux frontières.
    • Prévision budgétaire : 4,5 millions de dollars
  • 2,4 millions de dollars pour la sécurité afin de veiller à ce qu'ArriveCAN respecte les normes du GC en matière de cybersécurité.
    • Prévision budgétaire : 2,3 millions de dollars
  • 2,3 millions de dollars pour l'accessibilité pour rendre l'application et le site Web accessibles aux utilisateurs ayant un handicap.
    • Prévision budgétaire : 1,7 millions de dollars
  • 0,9 millions de dollars pour la gestion de programmes et de projets, y compris la coordination des programmes, des politiques et des projets, et les services juridiques.
    • Prévision budgétaire : 1,6 millions de dollars
  • 2,4 millions de dollars pour la préparation du retour aux mesures de santé publique, y compris le retrait du code de santé publique existant. Décision du gouvernement de se tenir prêt à rétablir la fonctionnalité de santé publique de l'application en cas de besoin suite au retrait du code de santé publique en octobre 2022.
    • Nouvel item lié aux activités entreprises
  • 1,7 million de dollars pour la migration des données vers les systèmes de l'ASPC, y compris les préparatifs pour le transfert des données vers l'ASPC, l'automatisation des procédures de suppression des données, afin de respecter les exigences de la Loi sur la protection des renseignements personnels et du Règlement sur la protection des renseignements personnels fédéraux.
    • Nouvel item lié aux activités entreprises

De plus, 6,8 millions de dollars ont été dépensés pour modifier les systèmes informatiques de base de l'ASFC, un coût qui n'est pas lié à ArriveCAN, afin de gérer les mesures sanitaires, telles que les tests aléatoires et la recherche des contacts, comme le prescrivent les décrets.

Le budget et les dépenses de l'ASFC continueront d'être publiés dans des documents accessibles au public, notamment les rapports financiers trimestriels et les états financiers.

Remarque Le montant dépensé est un total arrondi et pourrait ne pas être égal à la somme des montants arrondis énumérés ci-dessus.

Télécharger le format PDF (281 Ko)

Organization : Agence des Services Frontaliers du Canada

Publié : le

Date de modification :