OCTG1 2021 UP1 : Fournitures tubulaires pour puits de pétrole
Conclusion de révision des valeurs normales

Ottawa, le

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a conclu aujourd’hui une révision des valeurs normales pour déterminer les valeurs normales, les prix à l’exportation et le montant de subvention de certaines fournitures tubulaires pour puits de pétrole (FTPP) propres aux tubes isolés (TI) et aux tubes isolés sous vide (TIV) exportés de la Chine au Canada par Shandong Continental Petroleum Equipment Co. Ltd. (Shandong Continental).

La révision fait suite à la décision sur la portée modifiée rendue par l’ASFC le concernant les TI/TIV et fait partie de l’exécution par l’ASFC de l’ordonnance du Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE) à l’égard du dumping et du subventionnement de certaines FTPP en provenance de la Chine conformément à la Loi sur les mesures spéciales d’importation (LMSI).

La définition des produits ainsi que les numéros de classement tarifaire des marchandises assujetties à l’ordonnance du TCCE (marchandises en cause) se retrouvent à l’annexe 1.

Période visée par l’enquête

La période visée par l’enquête (PVE) pour la révision des valeurs normales était du au .

Déroulement de la révision des valeurs normales

À l’ouverture de la révision des valeurs normales, l’ASFC a envoyé des demandes de renseignements (DDR) à Shandong Continental, au gouvernement de la Chine et à un importateur afin de solliciter des renseignements en vue de la détermination des valeurs normales, des prix à l’exportation, du montant de subvention et de l’assujettissement des TI/TIV exportés au Canada par Shandong Continental.

Shandong Continental y a fait une réponse essentiellement complète le Note de bas de page 1. Par ailleurs, Shandong Continental a fait une réponse adéquate à une demande de renseignements supplémentaire (DDRS)Note de bas de page 2.

Shandong Meshine Thermal Tech Co., Ltd. (Shandong Meshine)Note de bas de page 3 et Zibo Freet Thermal Tech Co., Ltd. (Zibo Freet)Note de bas de page 4, des producteurs de TI/TIV, ont aussi fait une réponse essentiellement complète aux DDR en dumping et en subventionnement et une réponse adéquate aux DDRS.

L’importateur, Continental Steel Corporation (CSTL), a fait une réponse essentiellement complète à la DDR pour importateurs le Note de bas de page 5 et une réponse adéquate à toutes les DDRSNote de bas de page 6.

Au cours de la révision, Shandong ContinentalNote de bas de page 7, CSTLNote de bas de page 8, Western Alliance Tubulars Ltd. (WAT), l’unique producteur canadien de TI/TIVNote de bas de page 9, et deux utilisateurs finaux de TI/TIV au Canada (Cenovus Energy Inc.Note de bas de page 10 et Canadian Natural Resources Ltd.Note de bas de page 11) ont fait une réponse à la DDR concernant l’assujettissement. D’autres parties intéressées qui ont participé à deux autres procédures concurrentes touchant les TI/TIV de la Chine ont aussi fait une réponse à la DDR sur ce point.

Le gouvernement de la Chine n’a pas répondu à la DDR en subventionnement que l’ASFC lui a envoyée.

L’avocat de WAT a présenté un mémoireNote de bas de page 12 et un contre-exposéNote de bas de page 13. L’avocat de Shandong Continental, CSTL et Shandong Meshine a présenté un mémoireNote de bas de page 14 et un contre-exposéNote de bas de page 15 conjoints.

La principale question soulevée dans les observations contenues dans les mémoires portait sur l’assujettissement des TI/TIV aux conclusions dans FTPP1.

D’après l’information au dossier administratif, les TI/TIV importés par CSTL dans la PVE ont subséquemment été vendus à des utilisateurs finaux de TI/TIV au Canada après l’importation, et tous les TI/TIV importés ont été exclusivement utilisés pour l’injection de vapeur dans des puits d’injection d’opérations de drainage par gravité au moyen de vapeur (DGMV) au Canada. L’avocat de Shandong Continental et CSTL, qui a présenté des documents à l’appui, soutient que seuls des tubes de la spécification 5CT de l’API (pas des TI/TIV) ont été utilisés dans les puits de production pour le transport de fluides jusqu’à la surface.

L’avocat de Shandong Continental et CSTL fait aussi valoir que les TI/TIV importés par CSTL sont des produits de caissons d’après les dimensions et autres caractéristiques des TI/TIV importés, et donc, ne sont pas assujettis aux conclusions du TCCE dans FTPP1.

L’avocat de WAT fait valoir que les TI/TIV sont utilisés au fond des puits pour le transport de fluides, et donc, correspondent à la définition fonctionnelle de tubes, peu importe leur diamètre extérieur (DE), et affirme qu’il serait une erreur, et contraire aux conclusions du TCCE, de créer une distinction entre les tubes et les caissons en fonction de leur DE. L’avocat de WAT ajoute que les TI/TIV respectent les caractéristiques mécaniques, dimensionnelles et chimiques de la spécification 5CT de l’API, et donc, correspondent à la définition des produits dans FTPP1.

Dans sa décision dans les appels numéros EA-2019-006 et EA-2019-007, rendue le , le TCCE a conclu que « les marchandises en cause sont de même description que les marchandises visées par les conclusions rendues par le Tribunal dans FTPP I ». Par conséquent, l’ASFC est d'avis que tous les TI/TIV à l’intérieur d’un DE de 2 3/8 pouces à 13 3/8 pouces (60,3 mm à 339,7 mm) sont assujettis aux conclusions dans FTPP1.

Valeurs normales, prix à l’exportation et montant de subvention

Des valeurs normales et un montant de subvention spécifiques pour les expéditions futures de TI/TIV de Shandong Continental ont été déterminés. Un montant de subvention a aussi été déterminé pour Shandong Meshine et Zibo Freet. Ces valeurs normales et montants de subvention entrent en vigueur aujourd’hui, le , et des droits antidumping et/ou compensateurs peuvent être appliqués rétroactivement sur les TI/TIV en cause originaires ou exportés de Chine à compter du , la date de décision initiale sur la portée et lorsque les conditions décrites ci-dessous dans la section « Responsabilité de l’exportateur » sont remplies.

Quand les conditions énoncées à l’article 20 existent, l’ASFC détermine normalement les valeurs normales d’après le prix de vente, ou le coût total et les bénéfices, de marchandises similaires vendues par les producteurs dans un pays de remplacement selon l’alinéa 20(1)c) de la LMSI. Sinon, elle peut déterminer les valeurs normales selon l’alinéa 20(1)d), sur une base déductive, en commençant par l’examen des prix de vente au Canada des marchandises importées d’un pays de remplacement.

Une DDR pour producteurs de remplacement a été envoyée à tous les producteurs connus de TI/TIV dans des pays de remplacement à l’ouverture de la révision. Cependant, aucun des producteurs de remplacement recensés n’y a fait de réponse. Ainsi, dans le cadre de la présente révision des valeurs normales, les renseignements disponibles ne suffisaient pas pour déterminer les valeurs normales en vertu de ces dispositions. Par conséquent, les valeurs normales ont été déterminées par prescription ministérielle en vertu de l’article 29 de la LMSI.

Étant donné que les tuyaux intérieurs et extérieurs utilisés pour fabriquer les TI/TIV sont des FTPP, l’ASFC a déterminé les valeurs normales pour les TI/TIV en fonction des valeurs normales des FTPP intérieur et extérieur. Les valeurs normales des FTPP sont fondées sur les données sur les prix et les coûts des exportateurs/producteurs de FTPP dans les pays de remplacement, telles qu’elles ont été déterminées dans la plus récente procédure relative à ces marchandises (OCTG 2022 RI) qui s’est terminée le .

Dans la PVE, tous les TI/TIV exportés par Shandong Continental ont été vendus à CSTL, un importateur lié. En raison du lien entre les parties, un test de fiabilité s’imposait pour déterminer si les prix à l’exportation établis selon l’article 24 étaient sujets à caution pour l’application de la LMSI; il a consisté à comparer les prix à l’exportation établis selon l’article 25 avec ceux établis selon l’article 24. Puisqu’il en est ressorti que les prix de l’article 24 n’étaient pas fiables, les prix à l’exportation ont été déterminés selon l’article 25 de la LMSI.

Puisque le gouvernement de la Chine n’a pas répondu à sa DDR en subventionnement, l’ASFC ne pouvait pas vraiment déterminer le montant de subvention de la manière prévue par règlement, ne disposant pas des renseignements requis sur la contribution financière, l’avantage conféré et la spécificité. De même, elle ne pouvait pas vraiment savoir quels producteurs, ou autres fournisseurs de biens et services, étaient des organismes publics. Par conséquent, des montants de subvention ont été déterminés en vertu du paragraphe 30.4(2) de la LMSI, soit par prescription ministérielle.

Étant donné que l’exportateur et les producteurs de TI/TIV ont fait une réponse suffisante à leur DDR en subventionnement, l’ASFC a déterminé un montant de subvention individuel d’après l’information fournie dans leur réponse à la DDR en subventionnement et obtenue au moyen de DDRS. Le montant de subvention pour Shandong Continental s’établit à 9,97 RMB la tonne métrique. Le montant de la subvention déterminé pour Shandong Meshine et Zibo Freet est de 9,63 RMB par tonne métrique et de 26,61 RMB par tonne métrique, respectivement.

Les valeurs normales et le montant de subvention déterminés par suite de la présente révision des valeurs normales peuvent être appliqués à toute demande de révision des importations de marchandises en cause qui n’a pas été traitée avant la conclusion de la révision, peu importe la date à laquelle elle est reçue. Les valeurs normales et le montant de subvention déterminés par suite de la révision peuvent être appliqués rétroactivement aux TI/TIV originaires ou exportées de la Chine en cause dédouanées par l’ASFC à compter du 6 septembre 2019, la date de décision initiale sur la portée. Des évaluations rétroactives peuvent également être appliquées à l'avenir lorsque les conditions décrites ci-dessous sont remplies.

Responsabilité de l’exportateur

Veuillez noter que les exportateurs qui ont des valeurs normales sont tenus d’informer l’ASFC par écrit sans tarder des changements aux prix intérieurs, aux coûts, aux conditions du marché ou aux conditions de vente associés à la production et à la vente des marchandises. Si de tels changements surviennent, et que l’ASFC les juge importants, les valeurs normales et les prix à l’exportation seront mis à jour pour tenir compte des conditions actuelles. Toutes les parties sont prévenues qu’en cas d’augmentations des prix intérieurs et/ou des coûts, tel que mentionné ci‑dessus, le prix à l’exportation pour les ventes réalisées au Canada doit être augmenté en conséquence afin qu’il soit non seulement supérieur aux valeurs normales, mais aussi supérieur ou égal aux prix de vente et aux coûts totaux et aux bénéfices pour les marchandises sur le marché intérieur de l’exportateur. Si les exportateurs n’ont pas dûment avisé l’ASFC de ces changements, n’ont pas rectifié les prix à l’exportation en conséquence ou n’ont pas fourni les renseignements requis pour apporter toute rectification nécessaire aux valeurs normales et aux prix à l’exportation, des cotisations rétroactives de droits antidumping pourraient s’imposer.

Responsabilité de l’importateur

On rappelle aux importateurs qu’il leur incombe de calculer et de déclarer leurs droits antidumping et compensateurs à payer. Si les importateurs ont recours aux services d’un courtier en douane pour le dédouanement des importations, ils doivent informer la firme de courtage que les marchandises sont assujetties à des mesures de la LMSI et lui fournir les renseignements nécessaires à cette fin. Pour déterminer leur responsabilité à l’égard des droits antidumping et compensateurs, les importateurs doivent communiquer avec les exportateurs afin d’obtenir l’information sur les valeurs normales et montants de subvention. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le Mémorandum D14-1-2, Divulgation des valeurs normales, des prix à l’exportation, et des montants de subvention établis en vertu de la Loi sur les mesures spéciales d’importation.

La Loi sur les douanes (Loi) s’applique, avec toute modification qu’exigent les circonstances, à la déclaration en détail et au paiement des droits antidumping et compensateurs. Ainsi, le défaut de payer les droits dans le délai réglementaire entraînera l’application des dispositions relatives aux intérêts que prévoit la Loi.

Si l’importateur est en désaccord avec la décision prise concernant toute importation de marchandises, il peut présenter une demande de révision. Une telle demande doit être reçue dans les 90 jours suivant la date de la décision, selon la forme et les modalités décrites dans le Mémorandum D14-1-3, Procédures pour présenter une demande de révision ou de réexamen, ou pour interjeter un appel, relativement à des marchandises en vertu de la Loi sur les mesures spéciales d’importation.

Communiquer avec nous

Courriel : SIMA_Disclosure_and_Registry_Unit@cbsa-asfc.gc.ca

Annexe 1 : définition du produit

Définition des marchandises en cause

« Fournitures tubulaires pour puits de pétrole, comprenant, plus particulièrement, les caissons et les tubes, composées d’acier au carbone ou allié, soudées ou sans soudure, traitées thermiquement ou non, peu importe la finition des extrémités, d’un diamètre extérieur de 2 3/8 pouces à 13 3/8 pouces (de 60,3 à 339,7 mm), conformes ou appelées à se conformer à la norme 5CT de l’API ou à une norme équivalente, de toutes les nuances, à l’exception des tuyaux de forage, des caissons sans soudure d’un diamètre extérieur d’au plus 11 3/4 pouces (298,5 mm), des joints de tubes courts, soudés ou sans soudure, traités thermiquement ou non, d’une longueur allant jusqu’à 3,66 m (12 pieds), et des tubes-sources pour manchons, originaires ou exportées de Chine. »

Classification of imports

Avant 2022, les marchandises en cause allaient habituellement sous les numéros de classement tarifaire suivants :

  1. 7304.29.00.31
  2. 7304.29.00.39
  3. 7304.29.00.41
  4. 7304.29.00.49
  5. 7304.29.00.51
  6. 7304.29.00.59
  7. 7304.29.00.61
  8. 7304.29.00.69
  9. 7304.29.00.71
  10. 7304.29.00.79
  11. 7304.39.00.60
  12. 7304.59.00.50
  13. 7306.29.00.11
  14. 7306.29.00.19
  15. 7306.29.00.21
  16. 7306.29.00.29
  17. 7306.29.00.31
  18. 7306.29.00.39
  19. 7306.29.00.61
  20. 7306.29.00.69

Mais depuis le , l’annexe du Tarif des douanes ayant été révisée, les marchandises en cause vont plutôt sous les numéros de classement tarifaire suivants :

  1. 7304.29.00.12
  2. 7304.29.00.13
  3. 7304.29.00.14
  4. 7304.29.00.15
  5. 7304.29.00.16
  6. 7304.29.00.17
  7. 7304.29.00.19
  8. 7304.29.00.22
  9. 7304.29.00.23
  10. 7304.29.00.24
  11. 7304.29.00.25
  12. 7304.29.00.26
  13. 7304.29.00.27
  14. 7304.29.00.29
  15. 7304.29.00.32
  16. 7304.29.00.33
  17. 7304.29.00.34
  18. 7304.29.00.35
  19. 7304.29.00.36
  20. 7304.29.00.37
  21. 7304.29.00.39
  22. 7304.29.00.42
  23. 7304.29.00.43
  24. 7304.29.00.44
  25. 7304.29.00.45
  26. 7304.29.00.46
  27. 7304.29.00.47
  28. 7304.29.00.49
  29. 7304.29.00.52
  30. 7304.29.00.53
  31. 7304.29.00.54
  32. 7304.29.00.55
  33. 7304.29.00.56
  34. 7304.29.00.57
  35. 7304.29.00.59
  36. 7304.29.00.62
  37. 7304.29.00.63
  38. 7304.29.00.64
  39. 7304.29.00.65
  40. 7304.29.00.66
  41. 7304.29.00.67
  42. 7304.29.00.69
  43. 7304.29.00.72
  44. 7304.29.00.73
  45. 7304.29.00.74
  46. 7304.29.00.75
  47. 7304.29.00.76
  48. 7304.29.00.77
  49. 7304.29.00.79
  50. 7306.29.00.12
  51. 7306.29.00.13
  52. 7306.29.00.14
  53. 7306.29.00.15
  54. 7306.29.00.16
  55. 7306.29.00.17
  56. 7306.29.00.19
  57. 7306.29.00.22
  58. 7306.29.00.23
  59. 7306.29.00.24
  60. 7306.29.00.25
  61. 7306.29.00.26
  62. 7306.29.00.27
  63. 7306.29.00.29
  64. 7306.29.00.32
  65. 7306.29.00.33
  66. 7306.29.00.34
  67. 7306.29.00.35
  68. 7306.29.00.36
  69. 7306.29.00.37
  70. 7306.29.00.39
  71. 7306.29.00.42
  72. 7306.29.00.43
  73. 7306.29.00.44
  74. 7306.29.00.45
  75. 7306.29.00.46
  76. 7306.29.00.47
  77. 7306.29.00.49
  78. 7306.29.00.52
  79. 7306.29.00.53
  80. 7306.29.00.54
  81. 7306.29.00.55
  82. 7306.29.00.56
  83. 7306.29.00.57
  84. 7306.29.00.59
  85. 7306.29.00.62
  86. 7306.29.00.63
  87. 7306.29.00.64
  88. 7306.29.00.65
  89. 7306.29.00.66
  90. 7306.29.00.67
  91. 7306.29.00.69
  92. 7306.29.00.72
  93. 7306.29.00.73
  94. 7306.29.00.74
  95. 7306.29.00.75
  96. 7306.29.00.76
  97. 7306.29.00.77
  98. 7306.29.00.79

Cette liste des numéros de classement tarifaire est fournie à titre de référence seulement. Veuillez consulter la définition du produit pour les détails faisant autorité concernant les marchandises en cause.

Informations supplémentaires sur le produit

Les tubes isolés (TI) et les tubes isolés sous vide (TIV) sont appelées tubes isolés d’injection de vapeur et produits tubulaires pour la production de pétrole, y compris les tubes à double paroi, avec ou sans isolant, qui servent à la récupération thermique de pétrole brut extrêmement visqueux. Les TI/TIV sont utilisés dans les puits d’injection de vapeur des opérations de drainage par gravité au moyen de vapeur (DGMV) des sables bitumineux et de stimulation cyclique de la vapeur (SCV) des champs de pétrole lourd.

Les opérations de DGMV comportent une paire de puits composée d’un puits d’injection de vapeur et d’un puits de production. Les TI/TIV peuvent être utilisés aussi bien dans le puits d’injection de vapeur que dans le puits de production à la place des caissons et tubes de la norme 5CT de l’American Petroleum Institute (API). Dans les opérations de SCV, ils peuvent être utilisés à la fois pour l’injection de vapeur et la production de pétrole à la place des caissons et tubes de la norme 5CT de l’API. L’utilisation de TI/TIV peut entraîner une réduction significative des besoins en volume d’eau dans des applications d’injection de vapeur.

Les TI/TIV peuvent aussi être utilisés dans les puits de pétrole profonds conventionnels à la place des caissons et tubes de la norme 5CT de l’API. Le produit aide le pétrole à maintenir des températures supérieures à 80 degrés Fahrenheit pour éviter le dépôt de paraffine et de cire pouvant boucher le puits de production.

Date de modification :