Outils de détection

L'ASFC utilise une technologie à la fine pointe pour empêcher que la contrebande, les marchandises prohibées et les marchandises réglementées n'entrent au Canada.

  • Les portiques de détection des radiations font des balayages massifs pour détecter les radiations en provenance de conteneurs.
  • Les systèmes de détection montés sur automobile nous aident à détecter les matières radioactives et à connaître le type de radiations émises. Faciles à déplacer, ils transmettent les données à des scientifiques de l'ASFC qui les analyseront.
  • Utilisés pour tous les modes de transport, les appareils à rayons X et à rayons gamma balaient tout, des simples bagages jusqu'au fret, à la recherche de quantités infimes de stupéfiants et de résidus d'explosifs.
  • La technologie biométrique nous sert à vérifier l'identité des gens. À la frontière, des appareils dactyloscopiques numériques nous permettent d'envoyer des dactylogrammes électroniques à la Gendarmerie royale du Canada, rapidement et de façon sûre; de même, dans certains aéroports choisis, des systèmes d'identification par balayage de l'iris sont le gage d'un contrôle rapide pour les voyageurs préautorisés inscrits au programme NEXUS.
  • Les densimètres installés aux postes frontaliers majeurs et dans les ports maritimes mesurent la densité de telle surface ou de tel objet. Ils peuvent ainsi découvrir des compartiments cachés, aidant ainsi l'ASFC à intercepter la contrebande.
  • Les télémètres laser mesurent l'intérieur des conteneurs commerciaux.
  • Avec la variété de caméras, d'appareils spécialisés et de miroirs dont ils disposent, les agents de l'ASFC arrivent plus facilement à fouiller les zones difficiles d'accès. Ils utilisent des sondes vidéo pour trouver les espèces non déclarées et la contrebande, des fibroscopes pour examiner les sections des véhicules et du fret qui sont invisibles à l'œil nu, et des jeux de miroirs pour voir les zones difficiles d'accès tels les châssis de véhicules.
  • Les chiens détecteurs détectent les stupéfiants illégaux, les armes à feu et l'argent comptant. Ils préviennent aussi l'introduction de maladies et d'organismes nuisibles en détectant les végétaux, les fruits, la viande et les animaux dont la loi interdit l'entrée.
  • La technologie d'imagerie à petite échelle (IPE) et la technologie d'imagerie à grande échelle (IGE) sont des outils d'inspection discrets qui peuvent être utilisés pour confirmer rapidement et efficacement la présence de marchandises légitimes et pour enquêter sur du matériel suspect ou inconnu.  
  • La technologie de détection de traces est utilisée pour détecter des traces de stupéfiants ou d'explosifs sur de la marchandise ou moyen de transport.
  • Les toilettes pour isolement de spécimens installées dans les aéroports, aux terminaux de navires de croisière et dans quelques postes frontaliers majeurs servent à récupérer les substances illicites.
  • Dans le mode maritime, les agents de l'ASFC disposent de véhicules téléguidés qui les aident à inspecter les navires.
Date de modification :