La communication par reconnaissance vocale

Qui (peuvent être admissibles)

Quoi

La « communication par reconnaissance vocale » implique pour les personnes de faire une déclaration à l'ASFC par téléphone au moyen d'un système automatisé qui confirme leur identité à l'aide d’empreinte vocale biométrique, et qui enregistre leur emplacement quand ils appellent avec un téléphone cellulaire. Les personnes s'inscrivent dans un bureau de l'ASFC, où ils répètent une phrase prédéfinie cinq fois pour créer un modèle de leur voix. Puis quand ils appellent, ils reçoivent l'instruction orale de répéter la même phrase, qui sera comparée avec le modèle. Ils doivent appeler selon l'horaire fixé par l'ASFC ou la CISR. S'ils appellent avec un téléphone cellulaire, leur emplacement est fourni à l'ASFC par la compagnie de téléphone et enregistré au moment de l'appel, pour l'intégrité du programme. Avant de s'inscrire, les participants doivent consentir à la communication de ce renseignement. L'ASFC fera enquête et prendra les mesures nécessaires en cas de défaut d'appeler ou de tentative de fraude.

Le système de communication par reconnaissance vocale est disponible au Canada dans tous les bureaux intérieurs. Les points d'entrée qui veulent faire inscrire qui que ce soit au programme doivent s'entendre avec leur bureau intérieur local.

Pourquoi

Donner aux gens un moyen pratique de se présenter à l'ASFC, sans devoir le faire en personne dans un de ses bureaux.

Quand

Le système de communication par reconnaissance vocale sera disponible dans tout le Canada à compter du 6 juillet 2018.

Comment

La communication par reconnaissance vocale est imposée de la même façon que l'obligation de se présenter en personne, au titre de l'article 44, 56 ou 58 de la LIPR. Les conditions peuvent être imposées par l’ASFC ou le CISR. Une fois qu'elle est imposée et que la personne a un téléphone cellulaire compatible, l'inscription se fait dans un bureau intérieur de l'ASFC; elle peut aussi se faire ailleurs, mais il faut des préarrangements pour coordonner l'inscription avec quelqu'un du Centre de contrôle des solutions de rechange à la détention.

*Pour en savoir plus, écrire à la boîte aux lettres des SRD.

Date de modification :