Article en vedette
Un important pas en avant pour le Programme de surveillance des conditions de détention liée à l’immigration de l’ASFC

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) reçoit les commentaires sur la détention liée à l’immigration dans le cadre de ses efforts visant à créer un système meilleur et plus équitable grâce au Cadre national en matière de détention liée à l’immigration. L’ASFC utilise les commentaires de divers intervenants pour améliorer sans cesse le traitement et le mieux-être des personnes détenues.

L’ASFC compte notamment sur un contrat conclu avec la Croix-Rouge canadienne pour la surveillance des établissements de détention. La Croix-Rouge veille au traitement humain des personnes détenues aux fins de l’immigration et s’assure que l’ASFC respecte les normes de détention applicables et les accords internationaux. Le premier rapport découlant de ce contrat a été publié. L’ASFC a accepté toutes les recommandations et a présenté une réponse de la direction et un plan d’action.

Une collaboration continue avec la Croix-Rouge canadienne permet de s’assurer que des progrès sont réalisés dans les établissements de détention aux fins de l’immigration de l’ASFC. En fait, la Croix-Rouge canadienne offre des services de surveillance de la détention depuis 1999 à l’ASFC et à son prédécesseur, Citoyenneté et Immigration Canada.

De plus, l’ASFC travaille de près avec d’autres intervenants pour s’assurer qu’elle atteint les objectifs du Cadre national en matière de détention liée à l’immigration. Le Cadre prescrit un système d’immigration qui veille au traitement humain et digne des personnes, tout en protégeant la sécurité publique.

Date de modification :