Agent des services frontaliers
1. Avant de postuler

Exigences

Un permis de conduire valide qui vous permet de conduire un véhicule à moteur au Canada. Remarque : Un permis de conduire valide doit être un permis accordant tous les privilèges, sans restrictions. Cela n’inclut pas les permis de conduire ayant des restrictions dans le cadre de tout programme provincial progressif. Les candidats doivent présenter un permis de conduire original et sans restrictions sur demande.

La préférence sera accordée, dans l'ordre suivant, aux anciens combattants et aux citoyens canadiens.

Un diplôme universitaire ou collégial dans un programme comme la criminologie, le droit, la sécurité, la psychologie, la sociologie ou les sciences policières peut complémenter le programme de formation et de perfectionnement de l’Agence et pourrait être considéré comme un atout.

L'ASFC reconnaît les diplômes obtenus à l'étranger qui sont équivalents aux normes canadiennes (se reporter au Centre d'information canadien sur les diplômes internationaux).

Les cours canadiens de sécurité dans le maniement des armes à feu (CCSMAF et CCSMAFAR) ne sont plus requis pour postuler. Maintenant, vous aurez jusqu'au début de la formation pour suivre les cours et réussir les examens.

Vous devrez obtenir une cote de sécurité de niveau secret dans le cadre du processus de sélection. Vous devez maintenir votre cote de sécurité tout au long de votre emploi avec l'Agence.

Le processus intégral pour devenir agent des services frontaliers peut prendre jusqu'à trois ans.

1 an

À compter du moment où votre demande est retenue à partir du répertoire, le processus de sélection peut prendre jusqu'à un an.

5,5 mois

Le programme de formation comprend une formation en ligne de quatre semaines suivie d'une formation « en résidence » de quatre mois et demi au Collège de l'ASFC à Rigaud (Québec).

1 an à 1,5 an

Le programme de perfectionnement en milieu de travail s'échelonne sur un an à un an et demi.

Date de modification :