Programme d’armement de l’Agence des services frontaliers du Canada

En 2006, le gouvernement du Canada a annoncé sa décision de fournir du financement et de la formation aux employés de première ligne de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de les munir d'une arme à feu d'ici mars 2016.

Le Programme d'armement de l'ASFC, qui a adopté une norme élevée pour assurer la sécurité du public et de ses employés, a été essentiel aux efforts déployés. Nous avons élaboré un cours de l'arme à feu de service (CAFS), qui est adapté aux fonctions et aux réalités des employés de première ligne de l'ASFC et qui offre une formation sur l'utilisation, le maniement, l'entreposage et le transport sécuritaires des armes à feu de service ainsi que sur la façon d'aborder les situations dangereuses. Les installations de formation de dernier cri sur le maniement des armes à feu au Collège de l'ASFC à Rigaud, au Québec, ont renforcé notre capacité de fournir une formation sur le maniement des armes à feu.

L'armement des employés de première ligne de l'ASFC augmente la sécurité à la frontière et contribue à protéger nos collectivités. Il améliore l'efficacité de ces employés à la frontière parce qu'il leur donne de multiples options pour faire face à des situations dangereuses et leur permet d'exécuter davantage d'activités d'application de la loi.

Le rôle des employés de première ligne de l'Agence n'a pas changé à la suite de l'introduction des armes à feu de service. Les employés continuent d'assurer la libre circulation des marchandises et des voyageurs légitimes tout en assurant la sécurité à la frontière. Pour ce faire, ils évaluent les situations et font appel à leurs aptitudes, à leur formation, à leurs outils et à leur bon jugement.

L'ASFC met en œuvre et élabore le Programme d'armement de manière sûre et efficace, afin de garantir que sa première ligne est agile et bien équipée et continue de mener à bien le mandat de l'Agence.

Date de modification :